Volet battant alu isolé ou extrudé ?

Comment choisir ses volets battants ?

Volets battants isolés !

En 2008 les volets battants isolés étaient éligibles au crédit d’impôt, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Les volets en aluminium isolés sont constitués d’un panneau sandwich garantissant une bonne isolation thermique.

Généralement en mousse polystyrène compressée et recouverts de deux feuilles d’aluminium de 8/10ème ou 10/10ème d’épaisseur qui varient en fonction des modèles.

Ils existent uniquement en panneaux pleins, impossible en ajourés.

Plusieurs coloris « RAL » sont disponibles.

Grande longévité et résistant aux intempéries.

Pas besoin de cadre pour le maintenir, le panneau est auto-porté.

Plusieurs formes sont possibles, arrondies, trapèzes ou droites.

Penture et contre-penture, barres seules ou barres et écharpes.

Idéals pour des ouvertures en un vantail, deux, trois ou quatre vantaux.

La pose est relativement facile et rapide.

Plus besoin de les peindre et demandent peu d’entretien.

Volets battants extrudés !

Filière par extrusion

Les volets battants extrudés sont fabriqués avec des profilés creux, sans isolant et recyclable à 100%.

Ces profilés sont obtenus grâce à des filières par extrusion.

Le procédé est simple :

Une billette d’aluminium est chauffée dans un four à 480° avant d’être introduite dans la presse, en sortie le profil est refroidi de 1° par seconde sur une table de plus de 100 mètres.

Après extrusion, les barres de 40 à 50 mètres sont étirées de quelques centimètres pour leur donner une rectitude correcte afin de libérer les tentions internes existantes.

Puis les profilés sont débités en valeur marchande de 6 à 7 mètres.

Composition d’un volet extrudé :

Assemblage de plusieurs lames entre elles et maintenues dans un cadre.

Il existe plusieurs modèles, pleins, ajourés, ou à persiennes.

Toutes les teintes « RAL » sont possibles.

Penture et contre penture.

Gonds à maçonner, scellement chimique, à cheviller ou sur les gonds existants.

Laquage des profils aluminium

Le processus de thermolaquage débute par l’accrochage des profils à la chaine de production.

Le laquage se fait à l’aide de robot pulvérisant la poudre de couleur à haute pression sur les profilés.

Ensuite, passage au four pour solidifier l’ensemble.

Ces volets sont plus robustes que des volets en panneaux sandwichs. Ils marquent moins en cas de choc, mais, les volets extrudés sont beaucoup moins répandus sur le territoire Français.

La pose reste facile, pour un bricoleur averti.

Peut-on les motoriser ?

Les volets battants isolés ou extrudés peuvent se motoriser grâce à des moteurs spécifiques qui se positionnent sur le linteau de votre fenêtre.

L’utilisation de ces moteurs sont très rares dans nos maisons car le prix reste cher, il faut compter entre 300 et 500 euros sans pose et par volet.

Quel est le prix d’un volet battant ?

En aluminium isolé : Coûte entre 200€ et 500€ sans pose.

En aluminium extrudé : Coûte entre 300€ et 700€ sans pose.

1 avis “Volet battant alu isolé ou extrudé ?

Une question ? parlons-en !

C'est à vous...